LYRIQUE

Mais d’où vient l’émotion étrange
Qui me fascine autant qu’elle me dérange?
Je frissonne, poignardé par le beau
C’est comme dans l’âme le couteau
La blessure traverse mon cœur et j’ai la joie dans la douleur
Je m’enivre de ce poison, à en perdre la raison

C’est le bien qui fait mal, quand tu aimes, tout à fait normal
Ta haine prend le plaisir, c’est si bon de souffrir
Succombe au charme, donne tes larmes
C’est le bien qui fait mal
Quand tu aimes, tout à fait banal
Ta peine, les vraies délices passent par le supplice
Baisse les armes, donne tes larmes

Je ressens de violentes pulsions
J’ai l’impression de glisser vers le fond
Si j’ignore d’où vient ce fléau, j’adore l’avoir dans la peau
Envoûté par des idées folles, soudain, mes envies s’envolent
Le désir devient ma prison, à en perdre la raison

C’est le bien qui fait mal, quand tu aimes, tout à fait normal
Ta haine prends le plaisir, c’est si bon de souffrir
Succombe au charme, donne tes larmes
C’est le bien qui fait mal
Quand tu aimes, tout à fait banal
Ta peine, les vrais délices passe par le supplice
Baisse les armes, donne tes larmes

Je ressens de violentes pulsions
J’ai l’impression de glisser vers le fond

C’est le bien qui fait mal, quand tu aimes, tout à fait normal
Ta haine prends le plaisir, c’est si bon de souffrir
Succombe au charme, donne tes larmes
C’est le bien qui fait mal
Quand tu aimes, tout à fait banal
Ta peine, les vrais délices passe par le supplice
Baisse les armes, donne tes larmes

 

Ajouté par

Rémi

PARTAGER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *