LYRIQUE

Chariot, Chariot, si tu veux de moi 
Pour t’accompagner au bout des jours 
Laisse-moi venir près de toi
Sur le grand chariot de bois et de toile
Nous nous en irons
Du côté où l’on verra le jour
Dans les premiers reflets du ciel
Avant la chaleur du soleil
Sous la dernière étoile

La plaine, la plaine, la plaine
N’aura plus de frontière
La terre, la terre, sera notre domaine
Que j’aime, que j’aime,
Ce vieux chariot qui tangue,
Qui tangue, qui tangue

Si tu veux de moi
Pour dormir à ton côté, toujours
L’été sous la lune d’argent
L’hiver dans la neige et le vent

Alors dis-le moi, je pars avec toi
La plaine, la plaine, la plaine
N’aura plus de frontière
La terre, la terre, sera notre domaine
Que j’aime, que j’aime,
Ce vieux chariot qui tangue
Qui tremble, qui tangue

Si tu veux de moi
De ma vie et de mon propre amour
Le long des torrents et des bois
Au cœur des dangers et des joies
Alors dis-le moi, je pars avec toi

Ajouté par

Rémi

PARTAGER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *